September 22, 2014, 5:10 am

  FRANCAIS | ENGLISH | SOMALI

  Home    

 
 
Tabagisme passif tue plus de 600.000 personnes chaque année

DJIBOUTI (DjibTalk) le 30 November 2010 — Le tabagisme passif cause environ un décès sur 100, soit plus de 600.000 décès chaque année dans le monde, dont 165.000 chez des enfants, selon des estimations publiées vendredi par la revue médicale britannique The Lancet.

Les enfants sont les premières victimes du tabagisme passif, alors qu'ils ne peuvent pas se soustraire à la principale source d'exposition -leurs parents qui fument à la maison, soulignent les auteurs de l'étude.

5,7 millions en tout
Si on ajoute ces 600.000 morts aux 5,1 millions de décès attribuables chaque année au tabagisme actif, on arrive à un total de 5,7 millions de décès dus au tabac annuellement.

Données les plus récentes
C'est la première étude évaluant l'impact global du tabagisme passif. Ses auteurs, appartenant notamment à l'Institut Karolinska (Stockholm, Suède) et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont utilisé des données de 2004, les plus récentes disponibles dans l'ensemble des 192 pays analysés.

379.000 décès coronaires
40% des enfants, 33% des hommes et 35% des femmes non-fumeurs étaient exposés au tabagisme passif en 2004. Selon les estimations de l'étude, cette exposition a causé 379.000 décès coronaires, 165.000 dûs à des infections des voies respiratoires basses, 36.900 dûs à l'asthme et 21.400 dûs à un cancer du poumon. Soit un total de 603.000 décès causés par le tabagisme passif.

2/3 en Afrique et en Asie du sud
Les chercheurs ont estimé que 165.000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année d'infections respiratoires basses dues au tabagisme passif. Les deux-tiers de ces décès se produisent en Afrique et en Asie du sud. "Les maladies infectieuses et le tabac semblent former une combinaison mortelle pour les enfants de ces régions", écrivent-ils.

Différent chez les adultes
Alors que les décès d'enfants dûs au tabagisme passif se concentrent sur les pays à revenus faibles ou intermédiaires, les décès d'adultes se répartissent sur l'ensemble des pays. Dans les pays d'Europe à hauts revenus, par exemple, 71 décès d'enfants sont attribués au tabagisme passif en 2004, contre 35.388 décès d'adultes. Dans les pays d'Afrique analysés, les morts d'enfants sont estimés à 43.375, pour 9.514 décès d'adultes.

Législations "non-fumeur"
Seuls 7,4% de la population mondiale vit aujourd'hui sous une législation "non-fumeur". Les auteurs de l'étude recommandent "un renforcement immédiat" de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac, qui comprend notamment des taxes sur le tabac plus élevées, des paquets de cigarettes neutres (sans marque) et avec des messages sanitaires.

Nouvelles stratégies éducatives
"Dans de nombreuses régions, la protection des enfants et des femmes doit inclure de nouvelles stratégies éducatives pour réduire l'exposition au tabagisme passif à la maison", soulignent les auteurs de l'étude.

"Il est hors de question que les 1,2 milliard de fumeurs dans le monde exposent des milliards de non-fumeurs au tabagisme passif, un polluant de l'air intérieur cause de maladies", estiment pour leur part dans un éditorial Heather Wipfli et Jonathan Samet (University of Southern California, Los Angeles). "Peu de sources de pollution de l'air intérieur peuvent être complètement éliminées. Mais fumer à l'intérieur peut être éliminé, avec des bénéfices substantiels, comme le montrent ces nouvelles estimations", concluent-ils. (afp/7sur7)

 
Comments
 
Name
Email
Comments
Security Code  
 
BACK
 

Copyright 2010 DjibTalk.com - All Right Reserved.

Website Developed By : WebStudio.ca