September 19, 2014, 6:54 pm

  FRANCAIS | ENGLISH | SOMALI

  Home    

 
 
Fifa: Pour Blatter, "pas de crise, des difficultés"

SPORT: (DjibTalk) MARDI le 31/05/2011  — "Il n'y a pas de crise, il y a des difficultés", a seulement admis lundi devant la presse Joseph Blatter, président de la Fifa, alors que deux membres éminents du comité exécutif, Mohammed Bin Hammam et Jack Warner, ont été suspendus provisoirement le temps d'une enquête interne.
 
"Une crise? Qu'est-ce qu'une crise? Le foot n'est pas en crise, vous avez vu la finale de la Ligue des Champions samedi, avec tout ce fair-play? Il y a seulement des difficultés", a-t-il lancé.
 
"Il y a 36 ans je suis entré à la Fifa (il est président depuis 1998), à l'époque c'était une modeste Fifa, devenue confortable depuis 1998, trop confortable. Il faut combattre les démons, il y a une mauvaise situation, mais il y aura un congrès électif mercredi et la famille du foot, si elle veut restaurer la crédibilité de la Fifa, pourra le faire avec moi", a-t-il insisté.
 
Blatter, 75 ans, est seul candidat désormais à sa succession mercredi pour un quatrième et dernier mandat.
 
La conférence de presse de lundi a provoqué la frustration de certains journalistes, qui ont estimé que M. Blatter ne répondait pas à toutes les questions.

 
 
30/05/11 20h27
 

"Le Qatar a acheté le Mondial 2022"

 

 

 
 
L'organisation du Mondial 2022 au Qatar a réclamé lundi des explications "urgentes" sur des propos qu'aurait tenu le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke - "les Qataris ont acheté le Mondial 2022"- selon Jack Warner, vice-président de la Fifa, suspendu le temps d'une enquête interne.

Le comité d'organisation Qatar 2022 dément catégoriquement dans un communiqué toute malversation dans le cadre de l'attribution de la Coupe du Monde 2022 et a saisi des conseils pour considérer "les options" pour se défendre après de tels propos rapportés. Warner, qui a déjà dénoncé dimanche soir dans un communiqué un "don" de Joseph Blatter de un million de dollars à la Concacaf (Confédération américaine dont Warner est le président) le 3 mai, rapporte aussi un échange qu'il a eu avec le secrétaire général de la Fifa.

Valcke soutient Blatter
Dans cet échange, Jérôme Valcke lui aurait lâché à propos de Mohammed Bin Hammam, Qatari et président de la Confédération asiatique: "Peut-être qu'il pensait qu'il pouvait acheter la Fifa comme ils (les Qataris) ont acheté le Mondial (2022)". Cette nouvelle polémique survient alors que M. Valcke, qui n'a pas caché dimanche être favorable à une réélection de Joseph Blatter comme président de la Fifa mercredi, subit les foudres de MM. Bin Hammam et Warner, suspendus tous deux le temps d'une enquête interne de la Fifa sur une fraude électorale présumée, alors que M. Blatter a été blanchi dans un volet du dossier.

Bin Hammam, 62 ans, était le seul adversaire à l'élection présidentielle du président sortant Joseph Blatter, 75 ans. Mais Bin Hammam a annoncé le retrait de sa candidature dans la nuit de samedi à dimanche, avant son audition dimanche après-midi devant le comité d'éthique, qui a prononcé à son encontre une suspension. Bin Hammam a indiqué lundi qu'il allait faire appel de cette suspension.
 

Blatter aurait fait un "don" d'un million à la Concacaf

 
 

Jack Warner, vice-président de la Fifa et président de la Concacaf, suspendu pour la durée d'une enquête de la FIFA sur une fraude électorale présumée, a dénoncé dimanche un "don" d'un millions de dollars du président de la Fifa Joseph Blatter à la Concacaf (Confédération d'Amérique du Nord et centrale).

Warner se dit "surpris" et "choqué" et voit dans sa suspension un "abus" de procédure. "Je nie les allégations portées selon lesquelles j'aurais fait des déclarations à la CFU (Confédération des Caraïbes) sur des dons venant de M. Bin Hammam. J'ai aussi indiqué (au comité d'éthique) qu'à Miami, au Congrès de la Concacaf, le 3 mai, M. Blatter avait fait un don de un million de dollars à la Concacaf", écrit Warner.

La FIFA a confirmé dimanche étudier une allégation: Mohammed Bin Hammam, président de la Confédération asiatique, et Warner auraient offert pour 40.000 dollars (36.000 euros) de cadeaux à des Fédérations nationales en échange de leurs votes à l'élection présidentielle, lors de cette réunion à Trinidad les 10 et 11 mai. Bin Hammam est par ailleurs également accusé par la presse britannique d'avoir monnayé des voix pour que le Qatar obtienne la Coupe du monde en 2022.

Bin Hammam s'est retiré de la présidentielle FIFA dans la nuit de samedi à dimanche, avant d'être suspendu lui aussi ce dimanche le temps des enquêtes
.

 
Comments
 
Name
Email
Comments
Security Code  
 
BACK
 

Copyright 2010 DjibTalk.com - All Right Reserved.

Website Developed By : WebStudio.ca