September 2, 2014, 4:08 am

  FRANCAIS | ENGLISH | SOMALI

  Home    

 
 
La memoire de Mohamoud Harbi Farah: Les premiers pas de la lutte pour l’indépendance
DJIBOUTI: (DjibTalk) Dimanche le 11/06/2011  — L’année 60 marquait l’accession de la Somalie à l’indépendance dans la Corne de l’Afrique. Evénement majeur dans une région appelée à se battre à l’heure des indépendances du continent africains et pourtant, cette période se déroula sans que de l’autre côté de la frontière, on ne décèle une quelque évolution du pouvoir politique français face aux revendications sans cesse pressantes des leaders nationalistes et des 
 jeunes djiboutiens sous la houlette de l’icône de la liberté Mahamoud Harbi.

Déjà, juste au début des années 50, un jeune homme, un rassembleur se fait distinguer.  Par sa fougue, son dynamisme et son attachante personnalité. Il s’agit de Mahamoud Harbi, le jeune président du club de la jeunesse Somalie et Danakil, fondée en 1946.

Ambitieux, Mahamoud Harbi amorça une évolution qui allait le mener du mouvement revendicatif au nationalisme Somali. Elu député en 1956, Mahamoud Harbi Farah se montre habile tacticien.   Au début Il ne cherche pas à heurter l’administration. Pas de prises de position révolutionnaires, pas de déclarations intempestives.

A l’Assemblée nationale, il dépose une proposition de résolution invitant le gouvernement à promouvoir le progrès économique et social, et à «préserver les valeurs françaises en Côte française des Somalis ». Aimable et conciliant, il sait se faire apprécier des européens, qui ne résistent pas à son charme.

L’administration française, consciente de la force politique énorme représentée par Harbi, choisit de miser sur lui, de l’encourager, avec l’espoir de mieux le contrôler.

A son apparente modération, il doit d’avoir remporté l’appui de l’administration lors de l’élection en 1957 de la première Assemblée territoriale. Son principal concurrent était, El hadji Hassan Gouled Aptidon.  Vice président du Conseil de Gouvernement Mahamoud Harbi Farah est, au début de l’année 1958, l’homme de premier plan. Tous les espoirs sont en lui.

A son peuple, il apporte la promesse de le guider sur le chemin de l’émancipation.

Agé de 37 ans, Harbi sait enflammer les jeunes et convaincre les anciens. Tribune extraordinaire, il galvanise les foules par la magiede son verbe. Il à le pouvoir de susciter les passions et de les apaiser.

Nul ne résiste à son ascendant naturel, à son regard profond .Illuminé par des yeux très mobiles et ardents.

Modéré lorsqu’il s’agit de discuter avec l’administration française, Harbi emploie un autre langage quand il se trouve parmi les siens.

 Entouré des jeunes de Djibouti où d’Ali Sabieh, localité où il est né, un autre homme se révèle. Abandonnant la langue française, c’est en langue somali qu’il exhorte ses frères à travailler pour un avenir meilleur, un avenir totalement libéré de la présence étrangère

 Source: Djibtalk.com  by Abdul-Wahab Youssouf
 
Comments
Name : mohamed amin
Comments :et DJIBOUTI que devient elle apres avoir acceder a la liberte?il faut en parler de notre situation actuelle dont les gens "ne font la difference entre eau et lait".Faut se demande notre avenir les 50 ans qui suivent, les prochain siecle,,,etc? nos enfants serons quoi ? musulamans?libre? ethiopiens? quoi?
Date : April 16, 2012, 3:14 am
 
Name : idleh med
Comments ::mahamoud harbi farah un homme fort et innoubliable .
Date : March 11, 2012, 10:37 am
 
Name : Robleh
Comments :TO OUR BELOVED LEADER ‘O ALLAH forgives and has mercy upon him, excuse him and pardon him, and make honorable his reception. Expand his entry, and cleanse him with water, snow, and ice, and purify him of sin as a white robe is purified of filth. Exchange his home for a better home, and his family for a better family, and his spouse for a better spouse. Admit him into the Garden, protect him from the punishment of the grave and the torment of the Fire.’ ‘O ALLAH, forgive our living and our dead, those present and those absent, our young and our old, our males and our females. ‘O ALLAH whom amongst us You keep alive, then let such a life be upon ISLAM, and whom amongst us You take unto Yourself, then let such a death be upon faith. ‘O ALLAH, do not deprive us of his reward and do not let us stray after him’. ‘O ALLAH, so-and-so is under your care and protection so protect him from the trial of the grave and torment of the Fire. Indeed you are faithful and truthful. Forgive and have mercy upon him, surely you are The Oft-Forgiving, The Most-Merciful’, AMIIN AMIIN AMIIN!
Date : January 31, 2012, 7:36 am
 
Name : dembil
Comments :mahamoud harbi farah un homme et demi un homme tres parfait un homme inoubliable qui est dans les coeurs et les ventres des djiboutiens(vive la republique de djibouti)
Date : December 18, 2011, 3:32 pm
 
 
Name
Email
Comments
Security Code  
 
BACK
 

Copyright 2010 DjibTalk.com - All Right Reserved.

Website Developed By : WebStudio.ca