September 1, 2014, 1:29 pm

  FRANCAIS | ENGLISH | SOMALI

  Home    

 
 
Candidature de Djibouti à l’UNESCO Une soirée de soutien...

DJIBOUTI: Vendredi 11, Janvier 2013 (DjibTalk) — Au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans la soirée de mardi dernier au sein de notre représentation diplomatique à Paris, l’ambassadeur Rachad Farah, qui brigue le poste de directeur général de l’UNESCO, a révélé les grandes ambitions qu’il nourrit pour l’UNESCO devant plus de 80 diplomates issus du continent africain et du monde arabe et d’éminentes personnalités aussi bien françaises qu’africaines. Son plaidoyer a suscité un élan de solidarité autour de la candidature de Djibouti au poste de directeur général de l’UNESCO parmi ses convives réunis sur les lieux.

Notre représentation diplomatique à Paris a abrité dans la soirée de mardi dernier une cérémonie de soutien en faveur de la candidature de la République de Djibouti au poste de directeur général de l’UNESCO. 
L’évènement a regroupé sur place plus de 80 diplomates issus du continent africain et du monde arabe, d’éminentes personnalités aussi bien françaises qu’africaines. 
Citons notamment Amath Domsokho, figure emblématique du Continent noir et Ministre d’Etat du Sénégal, Safia Otokoré, conseillère en charge de la communication au Ministère français de l’Economie et des Finances, Fodé Sylla, ancien parlementaire européen et fondateur de S.O.S Racisme, Jean Guion, président de l’Alliance francophone, le député Alain Marsaud, président de l’Association France-Djibouti, et Pascal Chaigneau, président du Centre des études Diplomatiques et stratégiques et professeur à l’Université Paris Descartes.
Au cours de cette soirée, l’ambassadeur de Djibouti à Paris, qui brigue aussi le poste de directeur général de l’UNESCO, a sollicité le soutien du Groupe 5 ou le plus grand groupe au sein du Conseil éxécutif de cette agence onusienne.
Dans une intervention faite pour l’occasion, le candidat de Djibouti, Rachad Farah, a révélé les grandes ambitions qu’il nourrit pour l’UNESCO.
Ce faisant, il a évoqué les grandes lignes de son programme telles l’éducation pour tous, l’instauration d’une plus grande solidarité des peuples en vue de l’atteinte de cet objectif universel, la prévention des fanatismes par le biais d’une éducation responsable.

Le plaidoyer de l’ambassadeur Rachad Farah a suscité un élan de solidarité autour de la candidature de Djibouti au poste de directeur général de l’UNESCO parmi ses convives qui voyaient d’un bon œil la proposition visant l’adoption d’une résolution de soutien lors du prochain sommet de l’Union africaine.

 
Comments
 
Name
Email
Comments
Security Code  
 
BACK
 

Copyright 2010 DjibTalk.com - All Right Reserved.

Website Developed By : WebStudio.ca